0

Une garde-robe minimaliste pour aider la planète

Alors que nous sommes passés de 4 saisons par an à 52 dans le monde de la mode, la fast-fashion est devenue un élément néfaste pour la planète. L’industrie du vêtement génère 1,26 milliard de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par an. Des microfibres en plastique provenant des vêtements sont également perdues au cours du lavage et retrouvées dans l’océan. Alors que plus de la moitié des pièces «fast fashion» sont jetées chaque année, pourquoi ne pas opter pour une garde-robe minimaliste ?

 

En Europe, nous sommes probablement en train de vivre la période de l’histoire avec la meilleure qualité de vie. Pourtant, nous sommes toujours à la recherche de plus. Des penderies et des armoires pleines à ras bord, nous essayons de remplir notre vie avec des vêtements et des objets en tout genre. Nous dépensons beaucoup d’argent à consommer ces choses comme si cela était un moyen d’acheter notre bonheur. 

 

Il y a une réelle illusion de ce à quoi nos vies devraient ressembler de par l’image véhiculée par la publicité et les réseaux sociaux. Au fil des années, nous nous apercevons qu’il y a de plus en plus de nouveautés, de choix, de médias et de bruits qui nous incitent à vivre notre vie d’une certaine façon en augmentant nos possessions. Toutefois, vivre de cette façon peut amener un mal-être dans nos vies. En vivant pour nos objets, nous finissons par nous rendre compte que nous ne vivons pas du tout. A-t-on véritablement besoin de dizaines de jean, de piles interminables de t-shirts, de sacs et d’une vingtaine de paires de chaussures ? Nous arrivons parfois à un point dans notre vie où nous ne savons plus ce qui compte véritablement.

 

Colin Wright, est un auteur, entrepreneur et voyageur qui a embrassé le minimalisme dans son nouveau mode de vie. Il voulait se focaliser sur le voyage et les nouvelles expériences dans sa vie : « Je suis tombé sur le minimalisme parce que je voulais voyager sans devoir emporter plein de choses avec moi». Pour lui, le minimalisme ne signifie pas posséder aussi peu que possible mais uniquement ce dont on a besoin. Colin possède 51 objets en tout et pour tout qu’il emmène partout avec lui. Parmi-eux : un polo, un t-shirt à longue manche, deux t-shirts avec un col en V, quatre t-shirt avec un motif, deux t-shirt classiques, deux jeans, un pantalon, une veste et un pull à capuche. 

En simplifiant tout, on se sent soudain plus léger et plus heureux. Nous réalisons que nous avons uniquement besoin de l’essentiel. Devenir minimaliste, c’est vivre intentionnellement avec moins. C’est éliminer l’excès et changer sa vision sur ce qui est réellement important dans la vie. Chaque possession d’un minimaliste ajoute de la valeur à sa vie en servant à quelque chose ou en lui apportant de la joie.  

Retrouvez également l’article 7 changements qui font réellement une différence pour la planète sur le site Mon Totem pour d’autres changements positifs pour l’environnement à mettre en place au quotidien.

Aucun article pour le moment.

Offerte Livraison
$0.00 Total