0

Des chemises, d'un revers de manches

Des chemises, d'un revers de manches

Il y a ceux pour qui le passage par le dressing chaque matin est un calvaire. Thomas Decoene, lui, n'a pas ce problème. À 24 ans, il est l'homme qui se cache derrière DETIME. Une marque qui s'est d'ailleurs installée dans sa garde-robe personnelle. Un sourire amusé,  cet entrepreneur  installé sur Nantes raconte : « J'ai porté les premières chemises DETIME dès leur sortie d'atelier, et, très vite, je n'ai plus mis que ça. Alors j'ai donné le reste. » A l'image des vêtements de sa marque, Thomas Decoene privilégie le sobre et le chic, la qualité à la quantité.

 

Une boutique et des projets

Le touché du tissu – en fibre d'eucalyptus -  rappelle celui de la soie. Coupe slim fit, col italien et discrète broderie à l’emmanchure, un ensemble idéal pour le quotidien de ce passionné de commerce.  Le concept de DETIME ?  Un style urbain adapté au rythme de la vie active. L'eucalyptus possède une action thermorégulatrice et permet au vêtement de garder sa fraîcheur tout au long de la journée.  Une action, testée par le créateur de DETIME, dans des conditions extrêmes, grâce à des sportifs. L'étape décisive qui a permis au premier prototype des chemises de voir le jour en octobre 2014.

En février 2015, c'est le top départ. DETIME ouvre sa boutique en ligne. Pour y parvenir, Thomas Decoene a su s'entourer ; sélectionnant les compétences de professionnels pour concrétiser son projet. « Je me vois comme un chef d'orchestre », explique-t-il. Styliste, photographe, développeur web :  « Beaucoup de personnes ont été mises à contribution ». Un effort qui paye, même si le projet n'en est encore qu'à ses balbutiements. La collection vient d'ailleurs de s'enrichir d'une ligne de polos. En parallèle, DETIME ouvre un magazine en ligne, un moyen pour les internautes de suivre l'actualité de la marque, mais aussi l'univers qui l'entoure.

La rédaction de Detime

0
0

Aucun article pour le moment.

Offerte Livraison
$0.00 Total